Bandeau de la Solo Maître Coq 2023 mobile. No background.
Logo LSOVCL, organisateur Solo Maître CoQ.
Logo de la Solo Maître CoQ 2023.
20ème édition
Port Olona, Les Sables d’Olonne

Du 09 au 19 Mars 2023

Logo du volailler Maître CoQ.
Logo FF Voile - Solo Maître Coq.
cfb

Des incertitudes demeurent

Partis hier en fin de matinée pour une grande boucle de 391 milles dans le golfe de Gascogne, les marins de la 21e édition de la Solo Maître CoQ ont connu des premiers milles délicats avec de nombreux grains et une première nuit plutôt tonique, avec le vent dans le nez. Ce vendredi, alors qu’ils évoluent toujours au près et se dirigent vers le way-point de Gascogne qu’ils devraient déborder aux environs de 21 heures, ils progressent en rangs serrés derrière Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) et Gaston Morvan (Région Bretagne – CMB Performance) qui jouent les éclaireurs et s’échangent régulièrement la première place. Le retour au vent arrière promet donc d’être serré mais aussi déterminant. Reste à savoir dans quelles conditions exactement il va se jouer. Pour l’heure, les fichiers divergent encore franchement et les ETA à Port Olona restent très imprécises puisqu’elles oscillent entre 10 heures et 16 heures demain.

Ce vendredi, la flotte de la Solo Maître CoQ – désormais réduite à 30 marins après les abandons successifs de Romain Le Gall (Centre Excellence Voile Secours Populaire 17) et d’Elodie Bonafous (Queguiner – La Vie en Rose) à la suite de leur collision dans la phase de pré-départ, puis de Thierry Levayer (Alofi) victime de la casse d’un halebas, et de Timothy Long (Kingsbury – Promarine) confronté notamment à des soucis de pilote automatique – poursuit sa route au près vers un way-point situé au milieu du golfe de Gascogne. Si le vent est instable, aussi bien en force qu’en direction, tous affichent cependant des vitesses similaires et progressent relativement groupés. De fait, si de nombreux scénarii laissaient à penser que la flotte allait s’éclater après le contournement de la bouée BXA au large de l’estuaire de la Gironde, les grandes manœuvres stratégiques n’ont finalement pas eu lieu, la meute ayant manifestement choisi de rester dans la roue des leaders. Seuls Thomas de Dinechin (Almond), Romain Bouillard (Décrochons la lune) et Jules Delpech (Orcom) ont tenté quelques décalages mais au final tous se tiennent dans un mouchoir de dix milles, exception faite de Jacques Delcroix (Actual) qui se trouve, pour sa part, légèrement décroché.

Au petit trot ou au pas de course ?

Quid de la suite ? Une fois qu’ils auront débordé la marque virtuelle, vraisemblablement aux environs de 21 heures ce soir, tous vont entamer un long bord retour au vent arrière sous spi. Un bord qui devrait, en principe, être moins physique que l’on pouvait l’imaginer avant le départ mais qui s’annonce malgré tout assez engagé, avec de nombreux grains et beaucoup de pluie. De grosses incertitudes demeurent néanmoins concernant l’intensité du vent. Sur le sujet, les fichiers météo divergent, et pas qu’un peu. Certains annoncent 10 nœuds tandis que d’autres en prévoient 30. En cause : une petite dépression dont la trajectoire n’est, pour l’heure, pas encore bien appréhendée. Dans ce contexte, il apparaît difficile d’annoncer des ETA avec précision. Les premiers pourraient ainsi se présenter sur la ligne d’arrivée entre 10 heures et 16 heures ce samedi. Christian Dumard, le consultant météo de l’épreuve semble mettre une petite pièce sur le créneau 12 heures – 13 heures. Il assure par ailleurs que les écarts entre les leaders et les derniers devraient être assez faibles. Les paris sont ouverts. Idem pour ceux concernant les résultats !

Tél : +33 (0)7 69 10 81 14
Mail : solomaitrecoq.figaro@gmail.com

Solo Maître CoQ
Les Sables d’Olonne Vendée Course au Large
Centre de Formation aux Métiers de la Mer
Allée du frère Maximin
85100 Les Sables d’Olonne
France

© 2023 – Tous droits réservés – Photos non contractuelles – Mentions légalesGestion des cookies
By Sea-West